Nos valeurs

Façade de la cour de récréation

Valeurs et finalités de l'Institut Chanteloup

Le projet d’établissement  repose, en premier lieu, sur  la Déclaration  universelle des  droits de l’Homme du 10 décembre  1948  (ONU)  qui rappelle que « tous les êtres humains  naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et  doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ».
L’Institut Chanteloup se fonde sur les  valeurs du Service public, en raison de son  statut d’établissement médico-social public. A ce titre, il  œuvre en vue de l’intérêt général, en termes d’éducation, d’enseignement, et de soin. Ses valeurs sont les suivantes :

La continuité

Principe de valeur constitutionnelle, elle se définit comme le fonctionnement régulier et sans entrave des services publics. l’Institut doit s’assurer de la continuité de l’accompagnement  /accueil des jeunes  pendant la période d’ouverture définie chaque année (200 jours/an).

La gratuité pour les usagers

Dans le cadre de la loi 2002-2,  des  financements publics sont  alloués en  contrepartie de la fourniture de prestations  par les établissements et services sociaux et médico-sociaux,  relevant de l’intérêt général.  Les prestations de l’Institut sont  financées par les caisses d’assurance maladie et donc  gratuites pour les enfants et leurs familles.

La laïcité

Le principe de laïcité est au fondement du système éducatif  français  depuis la fin du XIXe siècle.  Consacrée par la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat, la laïcité est une valeur fondatrice et un principe essentiel de la République.
Le respect des croyances des élèves et de leurs parents implique :

  •   l'absence d'instruction religieuse dans les programmes
  •   la laïcité du personnel
  •   l'interdiction du prosélytisme

La législation, la règlementation...

La législation, la règlementation, les recommandations de l’ANESM  et la  Charte des droits et libertés de la personne  accueillie sont les références pour les pratiques professionnelles.

La neutralité

Les accompagnements (individuels, éducatifs, thérapeutiques, de groupe,  pédagogiques…) sont donnés en faisant abstraction des croyances et des opinions des personnes accueillies et de leurs familles.
La neutralité est la continuité de la valeur d’égalité. La neutralité philosophique et politique s'impose aux professionnels, aux familles et aux enfants.

L’adaptabilité aux besoins

l’Institut doit adapter ses prestations et ses dispositifs aux besoins de la population qui relève de ses agréments et éventuellement en développer d’autres pour répondre aux besoins non pris en compte par les  autres établissements et services médico-sociaux.

L’efficacité

L’efficacité doit rester une préoccupation constante pour le bien de tous.

L’égalité de traitement

Elle implique l’absence de discrimination (religion, ethnie, âge , sexe…) et le devoir de prendre soin de chacun, quels que soient son état de santé et sa situation sociale.

L’égalité d’accès

L’égalité d’accès aux prestations dispensées par l’Institut selon les besoin de chacun. En effet, le préambule de la  Constitution de la Ve République  déclare que "la Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, la formation professionnelle et à la culture".